Mais c'est quoi au juste la bioéconomie ?

15 Jun 2020
Mais c'est quoi au juste la bioéconomie ?

Face à la situation écologique actuelle qui est inquiétante, bon nombre de choses sont orientées vers la protection de l'environnement. La société de consommation, l'industrie, les gestes quotidiens, etc. font partie intégrante du combat. L'approche bio est l'arme primordiale utilisée dans cette lutte : biodiversité, biologie, agriculture biologique, biotechnologie, biosecteur ou encore bioéconomie. Découvrez au travers de ces quelques lignes ce qu'est au juste la bioéconomie.

En quoi consiste la bioéconomie ?

La bioéconomie est un nouveau concept de transformation du modèle économique. Elle consiste à adopter un système fondé sur le traitement et la valorisation optimale de la biomasse ou du vivant au lieu d'exploiter les ressources fossiles épuisables. Tous les secteurs d'activité œuvreront dans la sphère des ressources naturelles et du carbone renouvelable.

Cette théorie économique n'est pas tellement nouvelle. Elle était déjà développée depuis les années 70 par Nicholas Georgescu-Roegen. Il s'agit du descendant de l'économie écologique. Les lois économiques devront se plier aux principes du vivant dont les lois biologiques et thermodynamiques, les cycles, les conditions de renouvellement de la biomasse, etc.

Le concept s'est étendu et concerne de plus en plus de pratiques telles que la gestion des ressources halieutiques commerciales, les activités basées sur les bio-ressources, etc. La bioéconomie rassemble toutes les recherches et innovations associées à l'économie décarbonée, verte et durable.

Les enjeux de la bioéconomie

La bioéconomie a pour objectif d'utiliser des ressources naturelles pour répondre aux besoins planétaires croissants. Elle mise sur l'importance des activités durables pour garantir la compétitivité et la diversité des différentes filières qui œuvrent dans ces secteurs. Toutes les disciplines reposent sur la consommation du carbone renouvelable, autant sur la production que sur la transformation. Elles permettent le traitement des biodéchets.

Les enjeux sont énormes face à la croissance incessante de la démographie. Cette économie nouvelle vise à rehausser la capacité de production de la biomasse au travers de nombreux secteurs rapporteurs tels que l'agriculture, la sylviculture, l'aquaculture ou la production forestière. La pérennité du développement sera ainsi garantie.

Néanmoins, il faut savoir bien gérer les ressources considérées comme pourvoyeuses d'avenir. De nos jours, l'écosystème souffre des activités humaines.

Les bienfaits de la bioéconomie

La bioéconomie représente une alternative intéressante et efficiente pour sauver l'écologie. Elle collabore également à la sécurité alimentaire mondiale. Différents secteurs sont mobilisés pour procurer tous les besoins en nourriture, en eau potable et en énergie en respectant les cahiers de charge de l'environnement. Cette théorie peut créer de nouvelles valeurs vertes dans toute la planète.

Grâce à la conversion de la biomasse, la bioéconomie est capable de donner en toute sobriété les aliments, les matériaux biosourcés, les molécules sans carbone noir ou également la bioénergie (biogaz, biocombustible, biocarburants). Elle permet tout aussi de produire des fertilisants organiques avec des déchets et des algues afin de pouvoir nourrir les plantes et les sols de manière écologique.

La bioéconomie offre l'opportunité au monde entier d'apporter des solutions fiables et durables pour augmenter les rendements de production en luttant contre les problèmes écologiques. Inspirant les innovations et le développement, elle pourra devenir une véritable arme contre le dérèglement climatique et surtout pour l'indépendance énergétique dans le futur.